Actualités
57 - 64 sur 89 résultats | Tout voir
11/04/2011
Avec le nouveau rasoir BIC® Flex 3, YouTube devient...

Pour le lancement du nouveau rasoir masculin BIC® Flex 3, BIC et l’agence BUZZMAN innovent une fois de plus avec la BIC® Flex Experience, un dispositif sur YouTube intégrant un film viral qui se transforme en un jeu vidéo avec capteurs de mouvements.

 

Tout commence sur http://www.youtube.com/watch?v=FlCVE0OG-tI avec un spot décalé de 90 secondes « WTF ! Insane human curling », signé Keith Schofield réalisateur américain auréolé d’un Lion à Cannes. Après s’être fraîchement rasé au BIC® Flex 3, un champion de curling humain, sport totalement déjanté, glisse sur le ventre pour atteindre une cible dessinée sur la patinoire.

 

A l’issue du film, YouTube devient un vrai espace de jeu vidéo nouvelle génération : votre webcam détecte les mouvements de votre corps et vous transforme en balayeur de curling humain. Les meilleurs joueurs français pourront remporter un voyage en Suède dans un « Ice Hotel ».

 

L’expérience se prolonge sur Facebook via une page dédiée www.facebook.com/bicflex3 proposant une animation éditoriale en 4 langues et, pour les fans en France, des coupons de réduction à télécharger pour les rasoirs BIC® Flex.

 

A l’occasion de cette campagne, Marie Saglio, directrice générale de BIC France déclare : « Cette campagne illustre avec humour la précision de rasage et la « glisse surprenante » de ce rasoir BIC® Flex 3 équipé de lames mobiles, technologie que BIC a voulu mettre à la portée de tous ».

 

Lancée dès le 11 avril 2011 en France, la campagne sera étendue début mai dans d’autres pays d’Europe, avec un important investissement média sur YouTube et sur le réseau Google.

 

Après le succès de « A hunter shoots a bear » en 2010 pour Tipp-ex®, cette nouvelle campagne marque la 2ème collaboration entre le groupe mondial BIC et l’agence BUZZMAN.

 

Téléchargez le Communiqué de presse en PDF (icône PDF en haut à droite).

...
15/03/2011
Une enquête majeure montre que les consommateurs français

s'inquiètent de la menace présentée par des briquets dangereux. 

 

BIC, leader dans la production d’articles de papeterie, de briquets et de rasoirs, ainsi que l’agence indépendante de sondage APCO Insight publient aujourd’hui un nouveau sondage qui montre que 85% des Français s’inquiètent de l’information selon laquelle des briquets de poche capables de tuer ou de blesser grièvement sont disponibles à la vente à travers le pays.

 

Selon des chiffres de la Commission européenne, chaque année en Europe, 40 personnes sont tuées et 1900 sont blessées, dont la majorité sont des enfants, suite à des accidents provoqués par des briquets. Par ailleurs, presque 75% des modèles de briquets testés par PROSAFE ne sont pas conformes aux normes de sécurité, bien qu’une décision d’urgence de la Commission européenne interdise la mise sur le marché de briquets non conformes. La grande majorité sont des modèles importés.

Par rapport à d’autres Européens, les Français interrogés avaient une bonne connaissance du problème (une personne sur quatre en avait entendu parler). Une fois informés des risques, 60% ont déclaré que la situation actuelle était tout à fait inacceptable. De plus, 96% était d’accord sur le fait que les briquets de poche disponibles à la vente dans l’Union européenne doivent respecter les normes de sécurité. Parmi ceux qui avaient déjà vécu un accident avec un briquet, 77% ont précisé que le briquet s’était désintégré ou avait explosé lors d’une chute, ce qui a pu provoquer une boule de feu large d’un mètre.

 

Stephen Russell, Secrétaire Général de l’ANEC, l’Association Européenne pour la Coordination de la Représentation des Consommateurs dans la Normalisation, déclare : « Des briquets potentiellement dangereux tombent encore entre les mains des consommateurs. L’ANEC demande la création d’un cadre européen pour s’assurer d’une meilleure coordination dans la surveillance des marchés parmi tous les États membres. D’ici là, nous demandons aux revendeurs et distributeurs d’exercer une vigilance toute particulière et de vérifier les produits qu’ils proposent à la vente ».

 

Le sondage révèle aussi d’autres surprises. Plus de la moitié des Français interrogés pensent que jusqu’à 50% des produits importés et vendus en Europe sont vérifiés dans les ports d’entrée. Or selon des sources proches des autorités, moins de 1% des produits non alimentaires sont en réalité vérifiés au moment de leur entrée sur le marché européen.

 

Le sondage intervient après la Décision de la Commission européenne de donner dix semaines à l’Autorité de surveillance des denrées et marchandises (VWA) aux Pays-Bas pour expliquer sa position sur la surveillance des briquets potentiellement dangereux importés depuis le port de Rotterdam, suite à une plainte déposée par BIC.

 

François Clément-Grandcourt, Directeur général adjoint catégorie briquets BIC, précise : « En Amérique du Nord, à partir du moment où la réglementation a été correctement appliquée, les blessures d’enfants ont été réduites de 60%. Cela signifie que nous avons une obligation morale de retirer les briquets dangereux de nos marchés ».

 

Phil Riggins, Directeur de APCO Insight, ajoute : « Ces chiffres montrent une inquiétude profonde et largement répandue parmi les consommateurs en France à la fois sur ces problématiques et sur le manque d’actions mises en œuvre pour combattre ce risque connu d’atteinte à la santé publique, surtout des enfants ».

 

Des informations complémentaires dans le Communiqué de presse à télécharger (icône PDF en haut à droite).

...
09/03/2011
Collecte et recyclage d'instruments d'écriture usagés...

BIC ET TERRACYCLE LANCENT LE PREMIER PROGRAMME DE COLLECTE ET DE RECYCLAGE D’INSTRUMENTS D’ECRITURE USAGÉS EN FRANCE - Ce geste citoyen permettra aussi la récolte de fonds pour des associations à but non lucratif ou des établissements scolaires

BIC, n°1 mondial du stylo à bille, s’associe avec TerraCycle, entreprise pionnière en matière de collecte et de réutilisation de déchets non recyclables, pour organiser sur les lieux mêmes de consommation (écoles, entreprises, universités...) des collectes volontaires d’instruments d’écriture pour les recycler.

 

Sponsorisé par BIC, ce programme permet à tous les instruments d’écriture, qu’ils soient ou non de marque BIC®, d’être recyclés dans de nouveaux produits d’usage courant tels que des pots à crayons, des corbeilles à papier, des arrosoirs ...

En récompense de ce geste citoyen, 2 centimes d’euros par instrument collecté seront reversés  à une association à but non lucratif du choix de l’établissement organisateur de la collecte ou, dans le cas d’un établissement scolaire uniquement, directement à l’école dans le but de financer un projet pédagogique.

 

Pour s’engager avec BIC et TerraCycle dans ce programme de collecte et de recyclage, rien de plus simple. La personne volontaire qui, dans chaque école, université ou entreprise intéressée, décide de participer à cette opération, est invitée à s’inscrire gratuitement sur le site www.terracycle.fr à partir duquel peut être téléchargé le kit de lancement (comprenant affiches, tracts, bordereaux d’expédition prépayés...). Il suffira ensuite de commencer à collecter sur chaque lieu les instruments d’écriture usagés et de les expédier gratuitement vers l’entrepôt de TerraCycle à Lille afin qu’ils soient transformés en nouveaux produits.

 

Au sujet de ce partenariat, Marie Saglio, Directrice de BIC France, précise : ”Nos produits d’écriture sont réputés partout dans le monde pour utiliser le moins de matière première possible et offrir en même temps une écriture de qualité et d’une grande longueur (le stylo à bille BIC® Cristal® ne pèse que 5,8 grammes et offre au minimum 2km d’écriture). Treize des articles essentiels de notre gamme ont d’ailleurs reçu l’écolabel officiel français NF Environnement, garant d’une consommation responsable. Mais nous ne voulons pas nous arrêter là. En tant que leader mondial sur le marché du stylo à bille, il est de notre responsabilité de proposer des solutions innovantes en matière de gestes de tri et de solutions de fin de vie pour nos produits. Les instruments d’écriture usagés ne sont aujourd’hui pris en charge par aucune filière spécifique. Grâce au programme BIC-TERRACYCLE, ils vont désormais avoir une seconde vie.”

 

“Nous sommes particulièrement enthousiastes à l’idée d’implanter en Europe nos programmes de collecte et de recyclage”, déclare à ce sujet Chris Baker, Directeur Général de TerraCycle Europe. “Avec l’aide et le soutien de BIC, nous pouvons faire évoluer la façon dont les consommateurs appréhendent les déchets et je suis persuadé que les consommateurs français, de plus en plus conscients et impliqués dans ce domaine, assureront le succès de ce programme.”

 

Téléchargez le Communiqué de presse en PDF (icône PDF en haut à droite).

...
13/10/2010
BIC recycle ses rasoirs… et sa publicité

Pour promouvoir l’opération de recyclage de ses rasoirs, BIC lance, avec Hémisphère droit, une nouvelle campagne publicitaire autour d’Eric Cantona en « recyclant » la célèbre publicité de 1995.

 

L’engagement de BIC dans le développement durable

BIC a toujours conçu ses produits pour qu’ils offrent le maximum d’usage et n’utilisent que le minimum de matière possible. C’est ainsi que le stylo à bille BIC® Cristal permet d’écrire plus de 2km et ne pèse que 5,8 gr et que le rasoir trois lames BIC® 3 offre au moins 10 jours de rasage, pour un poids de seulement 9 gr. Mais le groupe ne s’arrête pas là et réfléchit aussi en permanence à des solutions de réduction des impacts environnementaux, en cohérence avec ses valeurs de responsabilité, d’innovation et d’ingéniosité. A ce titre, le groupe a mis au point en France l’opération « BIC® recycle », un système simple pour aider ses consommateurs à récupérer et à recycler leurs rasoirs BIC®.

 

L’opération BIC recycle

Le principe est le suivant : le consommateur achète ses rasoirs BIC®, les utilise, commande sur le site dédié www.bicrecycle.com une enveloppe de recyclage et envoie gratuitement à BIC un maximum de dix rasoirs usagés par enveloppe. Les rasoirs sont ensuite recyclés en cale de lave-linge.  

 

A l’occasion de cette campagne, Marie Saglio, directrice générale de BIC France déclare : « Avec plus de 30% de parts de marché*, BIC est numéro un en France du marché du rasage une-pièce. A travers cette opération, nous voulons apporter une solution de recyclage simple et innovante aux millions de consommateurs qui font chaque jour confiance à l’excellent rapport qualité / prix de nos rasoirs monolame, bilame, trois-lames ou quatre-lames».

 

La campagne publicitaire

Pour communiquer sur cette opération « BIC® Recycle », Hémisphère droit a tout naturellement proposé à BIC de recycler la campagne de 1995 où Eric Cantona avait fait ses premiers pas dans la pub. L’agence a imaginé un script dans lequel l’Eric Cantona de 1995 fait face à celui de 2010. Un choc de titans où l’on voit qu’Eric Cantona, jadis « irrécupérable », est devenu responsable !

 

Les films, réalisés par Frank Tapiro (ex créatif de la campagne BIC 1995 chez Euro RSCG),  sont dans la droite ligne de l’ADN de la marque BIC® : simples, populaires et décalés.

 

Un film TV teaser de 5’’, diffusé du 13 au 16 octobre 2010, lancera la campagne et sera relayé dès le 17 octobre et juqu’au 7 novembre par un spot TV de 20’’ diffusé sur TF1, Canal +, et sur les chaines câble satellite.

 

Le site web www.bicrecycle.com, également conçu par Hémisphère droit, invitera dès le 13 octobre les internautes à découvrir les pubs de 1995 et de 1996 ainsi que la version 30’’ du spot TV 2010. En bonus, on pourra aussi y voir et revoir l’irrésistible mode d’emploi d’Eric Cantona expliquant à sa manière les différentes étapes de l’opération « BIC recycle », depuis la récupération jusqu’au recyclage des rasoirs.

 

Enfin, deux autres films teasers seront diffusés sur le web pour créer du buzz sur cette  campagne qui proposera aussi aux internautes de « recycler » leurs amis sur Facebook !

 

Au final, un dispositif à la fois riche, innovant et événementiel pour lancer une opération d’envergure.

 

« Cette production (On Broadway prod) s’inscrit parfaitement dans une volonté de production de film « développement durable », qui est aujourd’hui très en vogue dans le monde du cinéma, notamment aux Etats-Unis. L’objectif est de récupérer un maximum d’images existantes et de les remonter avec un minimum de nouvelles images » explique Frank Tapiro, président d’Hémisphère droit. 

 

* Sources : Nielsen. Parts de marché volume. Cuumul annuel mobile Juin 2010. France/ marché du rasage non rechargeable

Pour promouvoir l’opération de recyclage de ses rasoirs, BIC lance, avec Hémisphère droit, une nouvelle campagne publicitaire autour d’Eric Cantona en « recyclant » la célèbre publicité de 1995.

 

L’engagement de BIC dans le développement durable

BIC a toujours conçu ses produits pour qu’ils offrent le maximum d’usage et n’utilisent que le minimum de matière possible. C’est ainsi que le stylo à bille BIC® Cristal permet d’écrire plus de 2km et ne pèse que 5,8 gr et que le rasoir trois lames BIC® 3 offre au moins 10 jours de rasage, pour un poids de seulement 9 gr. Mais le groupe ne s’arrête pas là et réfléchit aussi en permanence à des solutions de réduction des impacts environnementaux, en cohérence avec ses valeurs de responsabilité, d’innovation et d’ingéniosité. A ce titre, le groupe a mis au point en France l’opération « BIC® recycle », un système simple pour aider ses consommateurs à récupérer et à recycler leurs rasoirs BIC®.

 

L’opération BIC recycle

Le principe est le suivant : le consommateur achète ses rasoirs BIC®, les utilise, commande sur le site dédié www.bicrecycle.com une enveloppe de recyclage et envoie gratuitement à BIC un maximum de dix rasoirs usagés par enveloppe. Les rasoirs sont ensuite recyclés en cale de lave-linge.  

 

A l’occasion de cette campagne, Marie Saglio, directrice générale de BIC France déclare : « Avec plus de 30% de parts de marché*, BIC est numéro un en France du marché du rasage une-pièce. A travers cette opération, nous voulons apporter une solution de recyclage simple et innovante aux millions de consommateurs qui font chaque jour confiance à l’excellent rapport qualité / prix de nos rasoirs monolame, bilame, trois-lames ou quatre-lames».

 

La campagne publicitaire

Pour communiquer sur cette opération « BIC® Recycle », Hémisphère droit a tout naturellement proposé à BIC de recycler la campagne de 1995 où Eric Cantona avait fait ses premiers pas dans la pub. L’agence a imaginé un script dans lequel l’Eric Cantona de 1995 fait face à celui de 2010. Un choc de titans où l’on voit qu’Eric Cantona, jadis « irrécupérable », est devenu responsable !

 

Les films, réalisés par Frank Tapiro (ex créatif de la campagne BIC 1995 chez Euro RSCG),  sont dans la droite ligne de l’ADN de la marque BIC® : simples, populaires et décalés.

 

Un film TV teaser de 5’’, diffusé du 13 au 16 octobre 2010, lancera la campagne et sera relayé dès le 17 octobre et juqu’au 7 novembre par un spot TV de 20’’ diffusé sur TF1, Canal +, et sur les chaines câble satellite.

 

Le site web www.bicrecycle.com, également conçu par Hémisphère droit, invitera dès le 13 octobre les internautes à découvrir les pubs de 1995 et de 1996 ainsi que la version 30’’ du spot TV 2010. En bonus, on pourra aussi y voir et revoir l’irrésistible mode d’emploi d’Eric Cantona expliquant à sa manière les différentes étapes de l’opération « BIC recycle », depuis la récupération jusqu’au recyclage des rasoirs.

 

Enfin, deux autres films teasers seront diffusés sur le web pour créer du buzz sur cette  campagne qui proposera aussi aux internautes de « recycler » leurs amis sur Facebook !

 

Au final, un dispositif à la fois riche, innovant et événementiel pour lancer une opération d’envergure.

 

« Cette production (On Broadway prod) s’inscrit parfaitement dans une volonté de production de film « développement durable », qui est aujourd’hui très en vogue dans le monde du cinéma, notamment aux Etats-Unis. L’objectif est de récupérer un maximum d’images existantes et de les remonter avec un minimum de nouvelles images » explique Frank Tapiro, président d’Hémisphère droit. 

 

* Sources : Nielsen. Parts de marché volume. Cuumul annuel mobile Juin 2010. France/ marché du rasage non rechargeable

...